Chronotachygraphe intelligent : quels avantages pour les transporteurs ?

Chronotachygraphe

Le chronotachygraphe est un appareil installé dans les véhicules professionnels dans le but d’enregistrer les informations sur l’utilisation de ceux-ci. Il s’agit des véhicules affectés au transport de marchandises de plus de 3,5 tonnes ou de voitures professionnelles comptant plus de huit places. En France, la loi oblige l’installation de cet appareil dans ces catégories de véhicules professionnels. On distingue deux sortes d’appareils : le chronotachygraphe analogique et le chronotachygraphe numérique. L’Union européenne exige la pose de ce dernier pour faciliter le contrôle des données.

Chronotachygraphe : à quoi ça sert ?

Le chronotachygraphe analogique se présente sous forme d’un petit disque en papier. Il enregistre automatiquement les informations pertinentes sur l’utilisation du véhicule, en occurrence la vitesse du véhicule, la durée de conduite, le temps de repos et de mise à disposition. Il faut noter que le support est utilisé par le conducteur pour une journée de travail. Le chauffeur doit remplir manuellement sur le disque, son point de départ et de destination, son heure de départ et d’arrivée, ainsi que le kilométrage parcouru. Le tachygraphe numérique, quant à lui, ressemble à un autoradio. Son mécanisme de stockage d’informations enregistre les mêmes informations que le tachygraphe analogique, durant 45 jours toutefois. En outre, l’appareil numérique enregistre les activités du véhicule, les pannes ou anomalies éventuelles au cours du trajet, les périodes d’insertion et d’extraction de leur carte, et toutes les données des conducteurs. 

Mi-2019, un nouveau dispositif a été mis en place sur les véhicules encore en usine. Il s’agit du chronotachygraphe intelligent qui a pour mission de réduire les fraudes. Ce nouvel appareil est beaucoup plus performant et infalsifiable comparé aux anciens modèles.

Chronotachygraphe intelligent : le dispositif infaillible

Le chronotachygraphe intelligent, qu’on appelle également chronotachygraphe 1C ou 2ème génération, est obligatoirement équipé de trois modules : le GNSS, l’interface DSRC et l’interface ITS. Le Global Navigation Satellite System ou GNSS est un protocole de géolocalisation. Il recueille des données précises sur les itinéraires et les heures de travail. La position du véhicule est enregistrée en début et en fin de service. L’appareil récupère également ces données toutes les 3 heures de conduite cumulée. L’interface DSRC ou Dedicated Short Range Communication permet aux contrôleurs de constater à distance les fraudes, sans devoir arrêter le poids lourd. Les organismes de contrôle peuvent récupérer diverses informations sur le camion et son conducteur, en se plaçant à côté du véhicule : poids du véhicule, vitesse, carte conducteur, et cetera. Le nouveau dispositif est également doté d’une interface ITS, Intelligent Transport Systems. Ce système de transport intelligent transmet les informations recueillies vers d’autres applications. Il peut s’agir d’applications mobiles, de logiciels de gestion de flotte ou des ordinateurs de bord, et cetera.

Les avantages du chronotachygraphe pour les transporteurs

L’installation du tachygraphe intelligent sur les véhicules évite aux transporteurs les contrôles contraignants. Désormais, avec le module DSRC, les données sont directement transmises aux organes de contrôle. Ces derniers ont juste besoin d’être à proximité, notamment de rouler au côté du poids lourd. Les conducteurs ne sont plus contraints de s’arrêter pour subir les contrôles. Seuls les véhicules qui ne sont pas en règle seront immobilisés ou sanctionnés par les autorités. Moins d’arrêts permettent effectivement le respect du planning et évitent les retards. Grâce au système de sécurité cryptographique de cet appareil intelligent, le transfert des données est beaucoup plus sécurisé. Ensuite, plusieurs fraudes peuvent être évitées grâce à l’utilisation du chronotachygraphe intelligent. La géolocalisation toutes les trois heures par GNSS et le système de contrôle à distance du DSRC sont efficaces contre le cabotage illégal. Le mécanisme dissuade le conducteur à faire de la surcharge, ou à effectuer de la concurrence déloyale envers l’entité qui l’emploie. Le chronotachygraphe combine la technologie embarquée et autres applications tierces. Cette solution permet en effet de récupérer toutes les informations utiles sur le véhicule et son conducteur.

Quelle formation suivre quand on veut devenir conducteur d’engins de levage
Chaussures de sécurité et de protection : acheter en ligne